I don't wanna...

Une performance pour l'inauguration de Confronting Anitya, 

une exposition d'art contemporain chinois à Forcalquier et alentours

avec Sofie Dubs et Marco Becherini

 

Musée de Salagon, Mane

30. 05. 2015

Suivant l'invitation de Feng Ge, les danseurs Sofie Dubs, Marco Becherini et moi-même avons crée une performance spéciale pour l'ouverture de Confronting Anitya, Oriental Experience in Contemporary Art, à Forcalquier et Mane. 

 

Nous avons composé une pièce en plusieurs parties :

Je faisais l'ouverture habillée de blanc pur, les cheveux mouillés. Sofie présentait une improvisation solo enveloppée de papier blanc cassé, Marco interprétait une danse - rouge.

Ensemble, nous avons dansé et déambulé dans toute l'exposition, invitant le public à la découvrir autrement, et avec nous.

Après ça, suivait mon solo I don't wanna (fall in love), commençant en noir (démon) pour finir en 

rouge (péchés ou fertilité et force de vie ? Je préfère la deuxième interprétation). 

Comme le musée du Salagon est une magnifique église ancienne et que je suis une femme, je ne pouvais pas ignorer l'histoire chrétienne concernant les femmes et le corps des femmes. Le contexte de l'art chinois m'a fait penser au contexte philosophique et aussi politique en Chine, concernant la liberté d'expression et la situation avec le Tibet.

C'est ainsi que j'ai composé une performance à base des couleurs très symboliques du blanc, du noir et du rouge, en les utilisant d'une manière légère et ouverte. Je voulais questionner, inviter à réfléchir et motiver tout le monde de lutter pour la liberté de l'humanité.